Author

Typhanie Moiny

Author's books

6.90

BROCHÉ, Recueil de courtes nouvelles, 140 pages.
Il vous faudra ajouter 3€ de frais de port

 

Dans ce recueil, des femmes, de différentes générations, se mettent à table et vous confient leur histoire.
Autour d’un thé ou d’un whisky chaud, sur le chemin du lycée ou à dos de vélo, peu importe les instants de vie durant lesquels vous les rencontrerez, ces femmes sauront vous charmer.
Elles nous ressemblent et abordent des thèmes d’actualité: la famille, le piège des réseaux sociaux, la maternité, le couple, la confiance en soi, la place de la femme. Et leurs aventures, tantôt loufoques, tantôt poignantes, tantôt romantiques, vous feront passer un agréable moment.Il est temps pour vous de faire connaissance avec une vieille dame impolie, une lycéenne courageuse, une autre blessée, une infirmière aimante, une postière célibataire…

16.90

BROCHÉ: 148 x 220, 372 pages, dédicacé et envoyé par mes soins.
Il faut ajouter 6€ de frais de port.

 

« Il me faut partir. C’est la seule certitude à laquelle je m’accroche. Cet instinct de survie a grandi à l’abri des regards et me pousse hors de ces murs. »

Coline fuit. Elle fuit les crises d’angoisses et les remarques blessantes. Et si elle le pouvait, elle fuirait également son ventre vide qui n’est pas capable de faire d’elle une mère.
Alors, quand Ashling, une jeune irlandaise, lui offre un nouveau départ, elle d’ordinaire peureuse et casanière, ne peut qu’accepter. Il est grand temps d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Mais lorsque les blessures traversent les frontières, et que le passé s’invite dans ses valises, il n’y a pas que la météo qui risque de se gâter.

16.90

BROCHÉ: 148 x 220, 382 pages, dédicacé et envoyé par mes soins.
Il faut ajouter 6€ de frais de port.

Précommander votre exemplaire, il vous sera envoyé en juin 2021.

« Le temps me joue des tours. Il me semble qu’hier encore, je peignais dans ce chalet, à l’abri des douleurs de la vie. En quelques années, j’ai quitté le statut de l’adolescente excentrique pour celui de la veuve fatiguée, sans même avoir été mariée »

 À 34 ans, la vie d’Amandine bascule. Olivier décède et emporte avec lui leur dernier espoir de fonder une famille. Seuls restent la peine, les regrets et le souvenir de cet homme plus âgé et bienveillant. Amandine tente de survivre au deuil comme elle le peut lorsqu’elle fait la connaissance de Mathilde, fille du défunt, et de douze ans sa cadette. Un caractère de cochon, mais les yeux de son père. À chaque rencontre, des étincelles. Et pourtant, ces deux femmes devront apprendre à communiquer, car bien qu’elles ne le sachent pas encore, elles sont liées… et pas au bout de leurs surprises !